Récit de voyage – 1er jour à Marrakech

Après être revenu de notre voyage au Portugal , nous cherchions une nouvelle idée de destination pour cet automne . Notre choix s’est porté sur Marrakech , car c’est un continent que nous n’avions pas encore fait ! Dans nos têtes on a trop souvent l’habitude de penser que le Maroc, ce n’est pas l’Europe et que ce joli pays si dépaysant est en Afrique . À cet argument s’ajoutait le fait que partir dans un pays chaud en novembre , c’est forcément plus motivant ( La destination qui n’a pas remporté les suffrages était Budapest !) .

Nous avons donc pris des billets d’avion via Ryan Air au départ de l aéroport de Beauvais . Vous connaissez le concept de ces compagnies low cost qui vous permettent de partir pour peu cher à défaut de payer les options ( bagage en soute , choix des places , rang prioritaire …). Après 3h d’avion , et un atterrissage plutôt musclé , nous arrivons enfin sur le sol marocain . Et là … nous nous sommes fait avoir comme des bleus par ce fameux formulaire de débarquement, qui nous a fait perdre peut être 1h00 alors qu’on était déjà cuit par le vol. Ce formulaire sert à vous « ficher » dès votre arrivée sur le territoire . Il s’agit d’une formalité administrative où vous devez remplir une fiche avec quelques renseignements ( numéro de passeport , les raisons de votre visite …ect ) . Tous le monde doit remplir cette fiche de renseignement même les habitués ! Ensuite après avoir rempli cette feuille , on doit passer par un checkpoint qui correspond au contrôle des frontières . Mais surtout on doit faire la queue … et autant vous dire que nous étions le dernier avion de la soirée et qu’il ne restait que peu d’employés . Et qu’évidemment nous n’avions pas de stylo donc on a patienté pendant 10mn avant d’en trouver un … et qu’on n’avait pas fait comme les plus malins qui remplissaient directement le formulaire tout en faisant la queue . Bref bref .

On sort enfin de l Aeroport , pour nous rendre au Riad que nous avions réservé sur Airbnb . Le chauffeur est sympathique mais peu bavard , et nous nous enfonçons tranquillement dans la Médina , le quartier de la vieille ville . On est déjà émerveillé par cette sensation de dépaysement qui fait comprendre à ton corps et à ton esprit ( même complètement cuit après 5h de voyage ) que tu es enfin arrivé et que ça sent bon la détente et les découvertes ! Le chauffeur nous explique qu’il faut avoir des autorisations spéciales pour rentrer dans la vieille ville passée une certaine heure , et que c’est très réglementé . On acquiesce tout en observant le Palais Royal ( un dans chaque grande ville marocaine ) qui nous paraît bien austère par cette nuit noire .

Le chauffeur nous dépose et nous continuons à pieds . Nous sommes accueilli par Reda , qui travaille dans le Riad , il parle parfaitement français et semble sincèrement ravis de nous voir . Il nous guide jusqu au Riad , et la c’est l’apogée de la soirée… il nous a préparé une « petite » collation , avant de nous montrer nos chambres et nous faire visiter le lieu de notre séjour . Complètement affamé , et n’ayant pas eu le temps de dîner ( il était quand même 1h du matin ) nous dégustons du pain marocain avec de la confiture maison et un thé à la menthe , sans vraiment nous faire prier . Le Riad est magnifique , très bien entretenu et nous sommes ravis de notre choix .

—–

Le lendemain matin , notre réveil est prévu à 8:30 car nous avons prévu quelques visites . Le petit déjeuner ( facture 2€) est servi sur une des deux terrasses du Riad , qui nous laisse voir les hauteurs de Marrakech . On rencontre deux français qui nous donne quelques adresses et des bons plans pour notre séjour .

Ensuite Reda nous explique que le premier trajet du Riad vers la célèbre place Al Jefma se fait avec lui. Cela lui permets de nous montrer quelques points de repères et également d’aller déposer nos fiches de renseignement ( similaires à celle de l’aéroport ) aux autorités . Il nous indique une adresse pour faire notre change , quelques restaurants et nous prévient des quelques dangers des rues ( principalement les scooters et autres engins mobiles qui déboulent Sans crier gare ). On part tout content vers notre première visite marocaine : le jardin Majorelle et le musée Yves Saint Laurent ( récit plus détaillé de notre visite à venir ) .

Bon évidement on se perds en chemin, tradition oblige , mais nous sommes briefés et avons téléchargé le maximum de cartes sans connexion.

Après ces deux visites , nous passons par le quartier de Gueliz , où nous voulions profiter du bar entrepotes. Malheureusement fermé , nous décidons de revenir à la Place Al Jefma. En route nous nous arrêtons à la maison des artisans qui est un souk amélioré avec des étiquettes et des prix affichés. Prudents, on se promet d’y revenir si leurs prix se révèlent plus intéressants que ceux des souks . Nous continuons notre marche ( pour la première journée nous n’avons pas voulu prendre le taxi , en mode warrior … mais ça fait mal 12km en une journée quand même ) et nous nous arrêtons au Café Nomad pour prendre un verre , puis le dîner et un Thé. Nous profitons de sa superbe terrasse pour admirer la ville et la place des épices qui s’agitent toutes deux dans le vacarme des touristes , des appels à la prière et de la cohue des artisans.

Après un bon tajine , nous rentrons a notre Riad sans nous perdre pour une bonne nuit bien méritée !

Publicités