Visite en Auvergne / La Chaise Dieu

Entre deux mariages se déroulant tout deux en Auvergne nous avions décidé d’en profiter pour visiter cette belle région.

L’Auvergne fait partie de ces coins de France que nous ne connaissions pas vraiment car nos habitudes de vacances sont plutôt cantonnées à l’Ouest et la Bretagne . C’est avec grand plaisir que nous allons donc de découverte en découverte, en essayant de lâcher prise et de se laisser porter par la journée ! Avec un enfant les déplacements s’avèrent un peu plus complexe en terme de logistique .

Et nous avons fait l’oubli du siècle . Le porte-bébé … l’Auvergne et ses reliefs nous l’ont bien rappelé, mais un peu d’exercice après les bonnes tables auvergnates ne se refusent pas tant que cela !

Un peu d’histoire : La Chaise Dieu

La Chaise-Dieu qui dérive de l’italien  » Casa Dei  » est située en altitude à 1080m environ . L’air y est donc un peu plus frais et la route pour s’y rendre est assez agréable car pavée de grands sapins et d’une jolie vue .

Véritable petit écrin, la ville est connue pour son abbaye saint Robert, dans laquelle se trouvent plusieurs trésors . Parmi eux le cloître , les gisants et surtout celui de Clément VI ( un des rares papes à ne pas être inhumé au Vatican ) , ainsi qu’une fresque de danse macabre très impressionnante !

Nous sommes arrivés aux alentours de midi , et nous avons été surpris du monde dans les rues . Après avoir tenté de chercher un restaurant nous nous sommes rabattus sur la boulangerie située à côté de l’abbaye . Nous avons pris une formule à 5€ bien copieuse avec ses tartelettes aux myrtilles, fruit de saison et de la région !

Nous avons ensuite visité l’abbaye et ses trésors . La Chaise-Dieu est au cœur d’un plan de sauvegarde du patrimoine depuis 2007 , et on sent que la région a bichonné son musée . Il est tout neuf ou presque et le parcours de visite est très bien fait et interactif . Comptez 9€ pour un ticket , l’audio-guide est inclus dans le tarif ! Le musée est gratuit pour les enfants de moins de six ans . Au niveau accessibilité , il y a quelques ascenseurs mais le personnel du musée n’était pas certains de leur fonctionnement à 100% donc nous avons joué la sécurité et avons porté notre poussette .

Heureux clin d’œil, c’est la communauté saint Jean que nous aimons beaucoup, qui a investi les lieux . Certains frères y vivent et animent avec enthousiasme les visites de l’abbaye . A l’origine bénédictine, l’abbaye a connu plusieurs rebondissements à cause des différentes invasions et emprises comme celle des huguenots ou la Révolution française .

Ce qui caractérise l’abbaye c’est son jubé , élément architectural que l’on rencontre rarement maintenant , mais que vous pouvez decouvrir à sainte Geneviève à Paris dans le Veme . Le rôle du jubé est de séparer le chœur liturgique de la nef . Les moines étaient placés dans la nef et les fidèles ne les croisaient pas pendant l’office afin de respecter leur recueillement. A noter que l’orgue est absolument monumental et très impressionnant !

La fresque de la danse macabre , dont on retrouve un fac similé dans le musée , est également très intéressante . Après la Peste et les guerres qui décimèrent la moitié de la population française a l’époque , la mort est omniprésente dans la société . On ne croit plus vraiment à un paradis éternel , et la mort emporte avec elle tout le monde même les plus riches . Sur cette fresque d’une modernité étonnante , on découvre donc différents personnages représentant les strates sociales comme le pape que la mort ne touche pas par respect , des bourgeois , des connétables et même quelques femmes.

L’abbaye est un peu sombre mais elle reste très belle . Le tombeau du pape Clément VI est situé en son centre . C’est lui, qui de son vivant décida de l’emplacement de son cercueil , pour être entourés des siens et faire preuve de reconnaissance envers sa communauté . Une preuve d’humilité ? L’histoire ne le dit pas , et s’oppose peut être au surnom qu’on lui donna  » Clément le Magnifique  » Pape érudit et noble il fut connu pour être un grand diplomate , et un défenseur des juifs pendant la peste . ( Ces derniers étaient accusés d’être à l’origine de cette épidémie, et étaient brûlés sans autre forme de procès ) . Je me suis attardée sur un autre gisant . Ces tombeaux sont toujours très émouvant et me rappellent ceux que j’ai admiré dans mon enfance à l’abbaye de Fontevraud ou encore à Saint Denis .

Le parcours de visite nous fait découvrir ensuite les tapisseries de l’abbaye qui ont été faite à la main au XVIe siècle . Classée trésor national , la tapisserie est impressionnante de par son envergure ( 14 tapisseries ) et la qualité de ses dessins et détails. Connue dans le monde entier , elle décrit la vie de Jésus en couleur et avec le style de l’époque .

Enfin, nous avons terminé notre visite par le cloître qui reste superbe malgré qu’il en manque une partie !

Les informations utiles :

Visite de l’abbaye de la Chaise-Dieu :

Plein tarif 9€ / Demi tarif 5€

Période d’ouverture 2020

 Du 04/07 au 31/08 : 7 j/7 de 10h à 19h (sous réserve des directives gouvernementales à venir) 

Du 01/09 au 16/10 : mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 18h

Du 17/10 au 01/11 : du Mercredi au dimanche de 11h à 18h.

A ne pas oublier

Le porte-bébé si jamais vous êtes en famille . Il y a beaucoup d’escaliers pendant la visite !

Une petite veste ou un chèche. N’oubliez pas que la Chaise Dieu est située en altitude

Publié par Albane de Marnhac

Fearless but not heartless - France and Worldwide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :